Libres de lire aux Champs Libres

Libres de lire aux Champs Libres

Depuis notre départ d’Argenteuil, les enfants nous réclament une bibliothèque ! Et pour cause, ils sont en panne de mangas…  À l’occasion d’une escale à Rennes où nous attendons Olivier, nous découvrons la médiathèque des Champs libres et montons dans les étoiles !

  

En attendant l’ouverture à 12h, nous contournons ce bâtiment unique pensé par Christian de Portzamparc, et nous trouvons une aire de pique-nique idéale, en montant par les « escales liées », sur une petite plateforme paysagée et paisible.

Les Champs libres accueillent entre autres un planétarium, un lieu de conférences, le musée de la Bretagne, un café, un espace sciences… et une médiathèque qui s’élève sur plusieurs étages. Les collections, soigneusement choisies et mises en valeur, ne demandent qu’à vivre dans cet espace multi-modal où chacun peut trouver sa place. Nous testons avec appétit plusieurs modes, plusieurs places, plusieurs véhicules… bientôt, la médiathèque se remplit et bruisse de discussions, de pages qui tournent, de doigts qui cliquent. Les regards s’affûtent et les oreilles se tendent. Chacun trouve son chat.

 

 

Coup de cœur pour la meZZanine, espace spécialement conçu pour les 11-14 ans, mais fréquenté par les plus jeunes et les plus âgés aussi, véritable trait d’union entre la jeunesse et les adultes. Poufs, petites lampes, crayons, tablettes, PS4, jeux de société… Lieu d’expression, lieu de rencontre, lieu pour soi hors de chez soi, lieu pour être avec les autres pas comme les autres. Et la présence, parmi tous, des médiathécaires pour conseiller, écouter, participer. Une expérience à vivre, libre, et à partager !

  

Et pour conclure, la mission sur la planète manga a réussi… nos trois Astroboys ne demandent qu’à recommencer !

 

D’autres aventures bretonnes ici…

2 Replies to “Libres de lire aux Champs Libres”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :