Gingee, repère des singes

Gingee, repère des singes

Une fois bien installés à Pondichéry, nous décidons de partir pour Gingee (prononcez « sinji »), un fort au sommet d’une montagne, où il y a beaucoup de singes (macaques ?) et où il faut monter 1350 marches pour arriver au sommet.

Sur le chemin, en taxi, notre chauffeur s’arrête pour acheter des biscuits que nous pouvons lancer aux singes que nous croisons sur la route. Une fois arrivés, on peut voir des singes en liberté partout. Alors, nous visitons un bassin pour éléphants, très profond et très large. Puis nous nous amusons dans les arbres à lianes (comme Tarzan) : des banians. Quand nous décidons de partir pour le sommet, nous commençons l’ascension des marches sous un soleil tapant. C’est difficile, alors nous nous reposons un peu à chaque coin d’ombre et observons le magnifique paysage, vraiment impressionnant et beau. Arrivés en haut, la vue est toujours plus magnifique et nous visitons les ruines (et non-ruines) du fort au sommet. Là, nous rencontrons un groupe de quatre Indiens (originaires du Kérala) faisant le tour de l’Inde du sud en moto. Ils nous accompagnent pour la redescente, moins fatigante que la montée.

One Reply to “Gingee, repère des singes”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :