Varkala rime avec yoga et ayurveda

Varkala rime avec yoga et ayurveda

Sleeper Class

Après le luxe de Cocobay, nous avons franchi allégrement quelques étages de l’ascenseur social indien (vers le bas) en effectuant notre premier trajet de train dans la Sleeper Class, la classe « pour dormir »… La Sleeper est la 5ème dans un système ferroviaire indien qui en compte 6 ! Seules les 3 premières sont équipées de la climatisation. On a eu chaud, on a voyagé serrés, avec des gens charmants qui se sont poussés pour nous faire de la place. Une dame, voyant qu’Ernest s’ennuyait, lui a même offert une orange.

Une petite pension bien sympa : Shiva’s Garden

Quelques heures plus tard, nous avons atteint Varkala où nous attendait un lieu charmant : Shivas’Garden.
En voici les (bons) souvenirs d’Ernest :

« On arrive, on pense que c’est un restaurant car il y a plein de décorations et un menu écrit à la craie sur un tableau. Mais on découvre après que c’est une pension avec un restaurant avec un cuisinier très sympa qui s’appelle Ragid. Il y a aussi des jeux, des hamacs, des brelages pour tenir des bambous, une échelle, une sorte de balançoire avec un pneu. Un filet pour jouer aux raquettes de Paddington (sic) et un panier de basket. Je me suis beaucoup entraîné pour réussir. Le directeur de la pension s’appelle Jayan et il est très sympa. Il m’a dit beaucoup de choses en anglais et j’ai tout compris. Aussi, il a joué avec moi au panier de basket. Là-bas, on a rencontré des très sympathiques Français, Solène et Alex, qui faisaient du yoga et qui sont très cool. On a beaucoup discuté avec eux, on a joué au Cobo – un jeu de cartes –, au Monopoly deal et aux échecs avec Alex. Une fois, on a joué pendant toute une après-midi parce qu’il pleuvait. Solène et Alex sont des grands voyageurs qui sont déjà allés en Australie, en Thaïlande et ils ont prévu de passer 4 mois en Inde.

À Shiva’s Garden, il y a deux chiens (un mâle et une femelle) et un petit chaton. Au début j’avais peur du chat et des chiens car je pensais qu’ils avaient peut-être la rage mais après, le chef m’a assuré que non. Solène et Alex adoraient ce chat qui était trop drôle et ils aimaient bien le caresser.

Sur la plage, il y avait des grosses vagues, c’était très amusant. Nos amis se sont baignés une fois avec nous. J’ai vu un gros crabe. Ici, il y a quelques années, il y eu un tsunami qui venait de l’Indonésie et qui est allé jusqu’à l’Inde.

On s’est fait mesurer pour avoir des nouveaux pantalons faits par un tailleur pour que les moustiques ne nous piquent pas les jambes.
Shiva’s Garden c’était super, moi j’ai adoré, c’était différent de Cocobay mais très bien aussi ! »

Ernest.

Faire son yoga à Varkala

Varkala est un haut lieu du tourisme lié au yoga et à la médecine ayurvédique. C’est plein d’occidentaux qui viennent retrouver des pratiques ancestrales à la source. Au rayon des spécialités locales qui ont conquis le monde, Naples a inventé la pizza et l’Inde a créé le yoga ! Donc chaque hôtel, chaque maison, offre des séances de massage, yoga, et autres pratiques zen avec encens et huiles végétales fleurant bon les herbes et la coco. Ajoutez à cela les plages magnifiques et les cocotiers, et vous avez tous les ingrédients pour attirer les foules. Le must, c’est de se lever à l’aube pour une séance de méditation ou de yoga sur la plage avant que la chaleur soit trop écrasante, les vagues trop violentes et la foule trop dense…

Pour accéder aux plages de Varkala, il faut descendre par un escalier raide qui serpente le long de la cliff, une falaise de pierre rouge qui donne à ce paysage son caractère si particulier. À l’aplomb de la falaise poussent des cocotiers et une épaisse végétation, si belle sur les photos… et qui cache bien les détritus laissés aux corneilles et aux chiens errants ! Sur la crête de la falaise, un chemin piéton, où il est reposant de ne pas être dérangé par les klaxons et les gaz des voitures et des tuk-tuk. On s’y promène en surplomb de la plage, pour admirer la vue imprenable sur la mer, secouée des vagues qui font la joie des surfeurs et des enfants. Les maîtres nageurs, en élégants costumes bleus, surveillent comme le lait sur le feu Indiens (complétement vêtus) et touristes (en string) venus se baigner trop près des courants dangereux. N’allez pas croire cependant que la ballade est solitaire ! Tout le long de ce petit chemin s’étale le marché tibétain, des échoppes de vêtements, tissus, pierres, encens, et quelques terrasses qui ont chacun leur rabatteur et demandent sans cesse d’aller faire un tour « inside » . Il faut dire que les couleurs sont éclatantes et les étoffes fines… Nous décidons juste d’acheter des pantalons légers adaptés aux attaques de moustiques, très virulents dès le matin, mais surtout à partir de 17 heures. Le petit plaisir : choisir son tissu et se faire coudre un pantalon sur mesure !

« — Shopping today, m’dam?
— No, thank you! »

Après 4 jours passés à Varkala, entre la plage, les délicieux repas kéralais, les discussions et les parties de jeu avec nos compagnons du Shiva’s Garden, nous quittons ce petit bout d’Inde et ses touristes ayruvédiques pour une tout autre aventure !

Bonus : une galerie de photos supplémentaires choisies par Ernest

6 Replies to “Varkala rime avec yoga et ayurveda”

  1. bonjour à tous les 5 et merci pour les sublimes photos!
    tu as raison Ernest de te méfier des chiens et chats et de te renseigner d’abord sur leur santé…! au fait, les animaux sont ils végétariens en Inde? que mangent ils? ils sont bien maigrelets…on vous embrasse. Christine et les enfants

    1. Salut Axel, merci pour ton commentaire. On est très contents que le blog soit lu à l’école Carnot. Et au fait, comment tu le sais ? Est-ce que c’est tous les vendredi ? Solal.

  2. Ah ben je ne reçois à nouveau plus les mails d’alerte qui me préviennent qu’il y a un nouvel article.
    Chaque fois que je vous lis, il y a plein de couleurs différentes qui se superposent les unes aux autres !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :