Quartier Mission : Mexicains et muralistes

Quartier Mission : Mexicains et muralistes

Dans les pas des Mexicains de San Francisco

Cécile qui s’intéresse à Frida Kahlo, a découvert quelques artistes mexicains du courant muraliste (début du XXe siècle) qui exprimaient leurs convictions socialistes, pacifistes et antifascistes à travers leurs œuvres monumentales comme Diego Rivera ou David Alfaro Siqueiros (son ennemi juré).
Diego Rivera, accompagné de sa femme Frida, a plusieurs fois séjourné à San Francisco, où il a réalisé ses premières peintures murales américaines. Nous ne les avons pas vu, mais le quartier de Mission à San Fransisco perpétue aujourd’hui cette tradition avec de magnifiques peintures murales expressives et engagées, qui ont jalonné une de nos agréables pérégrinations urbaines, loin de l’affluence du centre-ville. L’occasion de faire des ponts avec les autres villes où nous avions pu admirer des murs peints ou des graphs : Athènes, Londres, Berlin, Paris…
Ici aussi, appels à la paix, aux droits des hommes, des femmes, des minorités dans de flamboyantes peintures oniriques ou punks.

Quartier lointain

Mission n’est pas un quartier touristique, plutôt pauvre mais pas le plus pauvre, vivant, populaire, très influencé par la culture mexicaine car les habitants sont en majorité hispanophones, mais aussi tranquille, familial, jeune, engagé et parfois un rien hype. Je pense à cette petite pause dans un Delicatessen très « new-yorkais » dans l’ambiance, où nous avons dégusté des pâtisseries juives en écoutant du rock branché…

One Reply to “Quartier Mission : Mexicains et muralistes”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :