L. A. : welcome in America !

L. A. : welcome in America !

Après un vol de 11 heures, nous arrivons enfin le 14 mars à Los Angeles pour louer notre voiture et chercher notre motel. Déjà, nous remarquons les énormes boulevards qui sillonnent en damier la ville de LA. Ce qui nous frappe aussi tout de suite, c’est que les Américains roulent dans d’énormes pick-up, très hauts, avec de grosses suspensions et des roues très écartées. Comme s’ils voulaient montrer leur puissance avec leurs grosses voitures.
Le lendemain, on se rend compte que la vie est très chère en faisant nos courses, que la ville est très étendue et que tout se fait en voiture (d’où les grands boulevards et les spaghettis junctions). C’est la ville la plus étendue des États-Unis, et la 2e plus peuplée après New-York. Un exemple : nous logeons au sud de Los Angeles (Manhattan Beach) et pour aller à Hollywood, au nord de la ville, en traversant Beverly Hills, nous mettons plus d’une heure en voiture sans bouchon ! Par conséquent, la ville est très verte, il y a beaucoup de parcs et de végétation, et la hauteur des constructions est beaucoup plus basse qu’à Paris.
La température n’est pas très élevée quand nous arrivons, mais le soleil est bien présent et très agréable. Un climat méditerranéen, comme nous l’indiquent les palmiers…

La plage à Venice

Le premier jour, nous allons nous balader à Venice, le long de la plage : un quartier bien sympa, branché, à la mode, rendez-vous des hippies et des surfeurs. C’est un quartier qui porte son nom à cause de petits canaux historiques, animés par des start-up devenues célèbres comme SnapChat. Le long de la plage, nous avons aperçu des surfeurs, mais seuls Solal et Ernest s’y sont baignés car la mer n’est pas si chaude à cause des courants froids du Pacifique. Nous avons aussi regardé les skateurs faire du free-style dans le skate-park, très répandus dans le quartier (c’est ici que le roller a été inventé…) Lors de notre balade nous sommes passés devant l’immeuble Google en forme de jumelles, fait par l’architecte Frank Gerhy, puis nous avons mangé une grosse glace sur le Abbot Kinney Boulevard avant de rejoindre les charmants petits canaux et leurs belles demeures.

Observatoire à Hollywood

Nous arrivons en voiture dans le quartier d’Hollywood par le Sunset Boulevard, en passant devant plusieurs studios célèbres (Paramount, Warner…) et nous montons sur la colline du Griffith Park d’où nous apercevons le fameux Hollywood sign. De l’observatoire, bien placé, nous voyons toute la ville de LA, les grands boulevards, les petites maisons un peu toutes pareilles (petites boîtes), et au milieu les gratte-ciels du quartier d’affaires de Downtown. À l’intérieur de l’observatoire, se trouve un musée gratuit sur le thème de l’espace très bien fait avec un pendule de Foucault, expérience qui prouve que la terre tourne…

Downtown

Après avoir écumé les magasins de Outdoor pour préparer la suite de notre voyage, nous décidons d’aller visiter le quartier d’affaires de LA : Downtown. Nous trouvons un parking pas cher à 8 $ la journée (même les parkings sont chers ici…) Nous passons à pied devant quelques bâtiments à l’architecture moderne : le Broad Museum, le Walt Disney Concert hall (lui aussi construit par Gerhy) et autres buildings très modernes. Nous découvrons le plus petit funiculaire du monde, orange, un peu ancien, qui monte une colline entourée de gratte-ciels. Nous finissons la soirée au Grand Market Place, en mangeant des Deli dans ce marché couvert typique et très animé.

Il me reste de cette ville l’image d’une métropole immense, qui s’étale sur des kilomètres, quadrillée de rues et d’avenues bordées de petites maisons. Une ville qui est un peu le centre du monde, où se passent tellement de choses connues.

One Reply to “L. A. : welcome in America !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :