John Fitzgerald Kennedy, une icône des États-Unis.

John Fitzgerald Kennedy, une icône des États-Unis.

John Fitzgerald Kennedy, 35ème président des États-Unis, est  né en 1917 à Boston et mort assassiné en 1963 (46 ans) au Texas. Élu en 1961, il ne reste donc qu’à peine 3 ans au pouvoir. Et juste pendant la Guerre froide, mon programme d’histoire…

Né dans une riche famille irlandaise de 9 enfants dont il est second, il commence ses études en Angleterre mais doit les arrêter car il attrape la jaunisse. Il peut ensuite reprendre aux États-Unis et intègre l’université de Harvard en 1936. Puis, il participe à la Seconde Guerre mondiale dans la marine. Encouragé par son père, il se lance dans des études de politique à la suite de quoi, en tant que membre du parti des Démocrates, il devient Sénateur de l’état du Massachusetts en 1952. En 1960, il se présente aux élections présidentielles contre le républicain Richard Nixon et est finalement élu à peu de voix près pour entrer en fonction en janvier 1961.

Dès son arrivée au pouvoir, Kennedy doit s’occuper des tensions présentes entre le bloc de l’est (URSS) et les États-Unis (soutenus par l’Europe). En 1962, des avions américains découvrent à Cuba (île du bloc de l’est) des rampes de missiles menaçant les États-Unis. Kennedy organise alors un blocus de l’île et pendant plusieurs jours, les tensions sont extrêmes mais finalement rien ne se passe et les deux blocs signent un accord interdisant les essais nucléaires. La Guerre froide passe alors dans la dernière phase :  « la détente ». Disant qu’il est favorable au désarmement, il décide quand même d’intervenir au Vietnam contre le communisme, en 1963.

Il s’occupe aussi de la conquête de l’espace en envoyant le premier homme sur la lune. Et lutte toujours pour l’égalité raciale aux États-Unis.

Il meurt alors mystérieusement assassiné au Texas (à Dallas, en novembre 1963) lors d’une visite de courtoisie. Sa mort est un choc dans le monde entier et il laisse derrière lui une image de président énergique et compréhensif, donnant un nouveau souffle à son pays.

 

2 Replies to “John Fitzgerald Kennedy, une icône des États-Unis.”

  1. Oui, une figure des USA… juste un point, il envoie un homme dans l’espace, pas sur la lune, ce sera plus tard 20 juillet 1969 (Neil Amtsrong) et Richard Nixon président je crois….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :